Hysope, Hyssopus officinalis (Lamiacées)

Hysope


L’hysope fait partie de ces plantes chargées d’histoire, de symbolique, et de mythe. Elle est utilisée depuis des temps très reculés. Étant originaire du bassin méditerranéen, on trouve des mentions chez les grecs. Notamment avec Hippocrate, qui la mentionne pour soigner la pleurésie ainsi que la bronchite.
On trouve la mention de l’hysope, dans les écrits bibliques. En effet, depuis l'Antiquité à alors revêtu l'habit sacré qu'on lui connait aujourd'hui. En effet, dans le passage de L'Exode (12:22), il est dit :


"22Puis vous prendrez un bouquet d'hysope et vous le tremperez dans le sang qui sera dans le bassin et vous toucherez le linteau et les deux poteaux des portes avec le sang qui sera dans le bassin, et aucun de vous ne sortira de sa maison jusqu'au matin.
23 Et l'Éternel traversera l'Égypte pour la frapper, et quand il verra le sang sur le linteau et les deux poteaux de vos portes, il passera vos maisons et ne permettra pas au Destructeur d'y entrer pour frapper."

On trouve la mention de l hysope, dans l évangile de l apôtre Jean le Baptiste, au chapitre XIX, verset 29, à propos de la crucifixion du Christ:

"Un vase était là, rempli de vinaigre. On mit autour d'une branche d'hysope une éponge imbibée de vinaigre et on l'approcha de sa bouche."

 

L’hysope est également mentionnée par les auteurs médiévaux. Ainsi, Al-Razi, scientifique iranien des IX-Xèmes siècles, conseille l’hysope en fumigation avec la lavande et le thym, contre les épidémies de peste.
Hildegarde de Bingen, abbesse visionnaire, du XIIème siècle, explique, dans son Causae et Curae que :


« L’hysope purifie le foie et purge un peu les poumons. Celui qui tousse et souffre du foie ou des poumons doit manger de l’hysope avec la viande sous la graisse, et il se sentira mieux. »


L’hysope est également nommée hiope, ou herbe sacrée. Cette dernière dénomination est liée à sa mention dans la Torah. Dans ce Livre révélé, elle apparaît sous le nom d’ezov’ (בְאֵזוֹב).
En arabe, la racine « zv’ » issue de l’hébreu à donné le mot « zùfa » (زُوفَا) pour nommer l’hysope.

Aujourd’hui, l’hysope est une plante aromatique quelque peu oubliée. Elle est toujours présente dans certains jardins d’amateurs d’aromates ou de simples, néanmoins, son nom reste inconnu de beaucoup. Elle est tout de même toujours très présente dans le bassin méditerranéen.

he_hysope_couchee

 

L’hysope est un sous-arbrisseau à tige quadrangulaire et ligneuse à la base. Ses feuilles d’un vert soutenu sont lancéolées. Ses fleurs indigo, se rassemblent en épis sur un côté de la tige.
L’hysope aime pousser dans les sols légers et peu humides. Une exposition totale au soleil est bénéfique à son bon développement. L’hysope contient une huile essentielle (en vente libre interdite en France) qui lui donne son goût frais et piquant.

Les constituants de l’hysope sont l’hysopine, la saponine, la silice, le nitrate de potassium, les tanins. (liste non exhaustive)

 

En usage interne:
Elle est expectorante, antiseptique, béchique. Elle a des effets stimulants, hypertenseurs, sudorifiques, digestifs et stomachiques, emménagogues et vermifuges.
Ainsi, l’hysope sera utilisée contre les bronchites, la toux, l’hypotension, les fièvres éruptives, les atonies digestives, les ballonnements, contre les leucorrhées et les parasites intestinaux.


En usage externe:
L’hysope est un cicatrisant. Elle est efficace contre les plaies et les ecchymoses.


Remarques :
L’huile essentielle d’hysope ne doit pas être prise sans avis médicale. Elle est interdite en vente libre en France. En effet, elle peut provoquer des crises d’épilepsie, elle est neurotoxique.
Le Dr Valnet nous dit dans son Aromathérapie, que l’huile essentielle neutralise le Bacille de Koch à la dose de 0.2 pour mille.
L’hysope entre dans la composition la Chartreuse, célèbre digestif.



Sources écrites:
- Jean Valnet, L Aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, Le Livre de Poche, 2009.
- Paul Ferris, Les remèdes de santé d Hildegarde de Bingen, Marabout, 2002

Sources web:
http://www.levangile.com/Bible-Annotee-Exode-12.htm
http://www.biblia-cerf.com/BJ/jn19.html
http://www.toildepices.com/wiki/index.php/Hysope
http://www.medecinesnaturelles.com/page ... hysope.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hysope


Sources images:

http://www.biolib.cz/IMG/GAL/BIG/65185.jpg
http://www.centre-arome.fr/21-27-large/ ... ouchee.jpg