Réglisse, Glycyrrhiza glabra (Fabacée)

107_70_thickbox



Qui n’a jamais mâché un bâton de réglisse ? La réglisse est en effet une plante très populaire, qui a pourtant d’innombrables utilisations, pas toujours connus de tous.
Cette plante est connue depuis la haute Antiquité, et le nom de « réglisse » nous vient tout droit du grec glucus (γλυκύς) signifiant : doux, sucré. Et rhidza (ῥἰζα) pour racine, rhizome.

Théophraste, grand philosophe grec et père fondateur de la botanique en tant qu’étude des plantes et de leurs utilités, utilisait le réglisse accompagné de miel pour soigner la sphère stomacale.

Pline l’Ancien (Ier siècle ap. J-C) la recommande pour calmer la toux. Et Hildegarde de Bingen dit de la réglisse qu’elle est « rafraîchissante en cas de fièvre » et permet de soulager les « maux de cœurs ».
A la fin de l’époque moderne (fin XVIIIème), la réglisse faisait l’objet d’une boisson extrêmement populaire, appelée « coco », car servie dans une moitié de noix de coco. Cette boisson intégrait de la poudre de rhizome.

A noter également que pour parler de la plante, on dira : la réglisse. Alors que pour parler du rhizome, on dira : le réglisse.

Synonymes : bois doux, racine douce, herbe des tanneurs.

Originaire du bassin méditerranéen et de l’Asie du Sud-ouest, la réglisse est une plante vivace à tige ligneuse. Elle mesure entre 1m50 et 2m. Ses feuilles sont grandes et longue, de 7 à 15cm, composées de 9 à 17 folioles. Ses fleurs forment des inflorescences mauves, et ses fruits sont des gousses linéaires, aplaties, de 15 à 30cm de long contenant plusieurs graines.

Les rhizomes, longs, font de la réglisse, une plante envahissante. Après arrachage des racines, le moindre bout de rhizome qui reste dans le sol donnera un nouveau plant (à l’instar du pissenlit). Le réseau de racines et de ramifications peut s’étendre sur 1m.
C’est ce rhizome, à l’odeur douce et subtile, qui intéresse surtout les phytothérapeutes.

La réglisse pousse dans un sol riche et humide et à besoin de chaleur. Voilà pourquoi on la trouve naturellement au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, au sud de l’Europe et en Asie du Sud-ouest.

glycyrrhiza_glabra_1b

 

Partie utilisée : rhizome

 

Les constituants connus :

- Glycyrrhizine

- Huile résineuse

- Saccharise

- Acide glycyrrhizinique

- Principes voisins de la progestérone

 

En interne :

La racine de réglisse est antispasmodique du tube digestif. Elle est également pectorale, diurétique, dépurative, digestive, anti-inflammatoire ainsi que rafraîchissante. Elle est alors utilisée contre la toux nerveuse, les bronchites. Elle s’utilise contre la constipation, les ulcères gastriques et les spasmes intestinaux.

En externe :

Grâce à son action anti-inflammatoire, la racine de réglisse sera utilisée en bain de bouche pour soigner les glossites et les stomatites. Elle sera également utilise pour soigner l’inflammation des paupières.


Remarques:

La racine de réglisse est idéale pour sucrer les tisanes. Il ne faut pas en abuser, car sa surconsommation sur le long terme peut provoquer de l’hypertension artérielle, et une baisse du potassium.

Une petite recette contre les maux de gorge :

Dans une casserole, mettre 3 tasses d’eau et 5 à 7 cuillerées à café de tronçons de racine. Laisser mijoter à petit feu afin qu’il ne reste que la moitié de l’eau. Enfin, buvez.

Sources écrites:
- Larousse, L'Encyclopédie des plantes médicinales, 2001.
- Jean Valnet, La phytothérapie, Se soigner par les plantes, Livre de poche, 2009.
- James A. Duke, Le pouvoir des plantes, Marabout, 2009.

Sources web:
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9glisse
http://www.univers-nature.com/sante-nature/reglisse.html
http://www.candissime.com/fr/confiserie/reglisse-au-miel-des-cevennes.html
http://www.creapharma.ch/reglisse.htm
http://www.medecinesnaturelles.com/pages/plantes/index/R/reglisse.htm
http://www.inchem.org/documents/pims/plant/pim249fr.htm

Sources images:
http://www.etal-des-epices.com/img/p/107-70-thickbox.jpg
http://www.indianherbalproducts.net/images/glycyrrhiza-glabra-1b.jpg