Romarin, Rosmarinus officinalis (Lamaciée)

rosm_11


Le romarin fait partie de ces plantes qui ont une longue histoire dans les différentes civilisations. C’est une plante qui a jouit d’une très bonne réputation. Les anciens en faisaient une plante sacrée et magique. Elle était ainsi intégrée à des rituels religieux, des mariages, des pratiques magiques etc. Un rameau de romarin a été découvert dans une sépulture égyptienne. Les lettrés grecs portaient des couronnes de romarin afin d’améliorer leur potentiel intellectuel.
Au Moyen-âge, durant les périodes de peste, des branches de romarin étaient brûlés afin de purifier l’air. Ils pensaient que l’air ambiant était une des causes de l’épidémie.
Le romarin est également au centre d’une légende entourant la reine Elizabeth de Hongrie. Elle était atteinte d’arthrite, et grâce à un remède réalisé à base de romarin, elle a pu formidablement se remettre, épousant ainsi le roi de Pologne.

Hildegarde von Bingen met en avant les plantes aromatiques (dont le romarin fait partie) afin de soigner les problèmes respiratoires « afin que leur bonne odeur passe jusqu’au poumon ».

Le romarin entre dans la célèbre recette du Vinaigre des Quatre Voleurs.

Le nom « romarin » aurait deux origines probables. Il se peut qu’il vienne du latin « rhus marinus » signifiant « sumac de mer », en rapport avec sa région d’origine, le bassin méditerranéen. Ou alors, le nom voudrait signifier « Rose de Marie », on en retrouve la trace chez les anglophones sous le terme de « Rosemary ». En effet, selon une légende, la vierge Marie, avant de donner naissance à Jésus, a déposé sa cape de couleur bleu sur un pied de romarin. Ainsi, depuis, c’est pour cela que le romarin produit des fleurs aux teintes bleutés.

Le romarin est également appelé herbe aux couronnes, herbe des troubadours, rose marine, encensier (du à son odeur rappelant l’encens).

Aujourd’hui, bien que le romarin soit une plante célèbre, elle est beaucoup moins utilisée pour ses vertus curatives que pour ses vertus culinaires. En effet, c’est une plante dont l’arôme est fortement apprécié pour accompagner poissons et viandes.

romarin

 

Le romarin est un arbrisseau qui peut atteindre 1.50m. Ses feuilles vert-sombre sur le dessus, et vert-gris au-dessous, sont persistantes. Ses fleurs se présentent en grappes de couleur bleu-violet. Le romarin aime le soleil et sa chaleur, et est à l’aise dans un sol calcaire et bien drainé. Il craint tout de même la sécheresse, et les hivers trop rudes. Le romarin comporte une huile essentielle qui contient entre autre des camphres, de la résine et un principe amer. Il est ainsi utilisé en parfumerie.

La récolte du romarin peut se faire dès le printemps jusqu’en septembre. Les fleurs seront récoltées avant floraison complète.

En interne :

Le romarin est un stimulant général, un hypertenseur. Il est stomachique, carminatif et antidiarrhéique. Le romarin est également antirhumatismal, antinévralgique, diurétique et sudorifique. Il est cholagogue et cholérétique. Enfin, le romarin est emménagogue.
Ainsi, il sera utilisé contre les asthénies, le surmenage intellectuel, l’impuissance, les digestions difficiles et les flatulences. L’asthme, les bronchites et les grippes pourront être traités avec le romarin. Il sera utilisé contre l’hypotension, le rhumatisme et les règles douloureuses.

En externe :

Il est cicatrisant, et parasiticide. Il sera alors utilisé sur les plaies et les brûlures, ainsi qu’en macération huileuse contre les rhumatismes.


Remarques :

L’huile essentielle de romarin ne doit pas être prise en doses élevées, un fort risque d’épilepsie est possible. Il existe une huile essentielle de romarin à cinéol, à camphre ainsi qu’à verbénone. La femme enceinte ou allaitante doit éviter l’utilisation d’huile essentielle.

 

Source écrite:

- Jean Valnet, L'aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, Le Livre de Poche, 2009.

Sources Web:

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=romarin_hm
http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=romarin_ps
http://www.museeduchocolat.fr/contenuFR/encyclopedie_adc_epices.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Romarin

Sources Images:

http://www.sylvie-tribut-astrologue.com/wp-content/uploads/2009/11/romarin.jpg
http://www.uni-graz.at/~katzer/pictures/rosm_11.jpg